Prévention MOUSTIQUES

Vie Pratique
modifié le 10/07/2019

Nous sommes rentrés dans la période d’activité du « moustique-tigre » (1er mai à 30 novembre approximativement).

Ce moustique (aedes albopictus)  n’a rien d’un félin et ne pourrait représenter qu’un désagrément superficiel pour vos barbecues.

Cependant, c’est un vecteur qui transmet des maladies graves (dengue / Zika / Chikungunya…) appelées arboviroses, qui sont en plein développement.

Le moustique-tigre a énormément gagné sur le territoire métropole, puisque 51 départements (moitié sud ) sont touchés, dont l’Isère.

La prévention de la multiplication et du développement de ce moustique est donc un enjeu majeur de santé publique, qui nous implique tous en tant que citoyens.

On vous invite à mettre en mesure les consignes nationales simples sur votre site de travail ainsi qu’à domicile.

L’idée globale est de ne laisser en extérieur absolument aucune eau stagnante (coupelles de pot de fleurs, futs et gamelles divers…), d’entretenir parfaitement les extérieurs et de jeter tout ce qui traine et qui pourrait servir de réceptacle à de l’eau=  VIDER – RANGER – COUVRIR – CURER – JETER – ENTRETENIR.

 

 

 

 

 

 

Vie Pratique